LE BOULAZAC BASKET DEJA EN FORME !

Photo : Franck Fétis

Pour l’ouverture du tableau masculin de la Summer League Nouvelle Aquitaine, l'Élan Béarnais Pau-Lacq-Orthez s’est incliné face au Boulazac Basket Dordogne, promu en Pro A pour la saison à venir et déjà bien en jambes (72-82).

Chris Dowe lance rapidement les hostilités pour Pau-Lacq-Orthez mais c’est Boulazac qui se détache dans le 1er quart. En faisant tout de suite le trou (3-10, 3e), le BBD fait la course en tête avec un collectif déjà bien huilé (14-24, 10e). Et la marée périgourdine continue à l’entame du second quart (18-34, 14e). Malgré un très bon Alain Koffi, Boulazac reprend sa marche en avant avec sa recrue Karvel Anderson, déjà à 11 unités, (31-43, 18e). Au retour des vestiaires, l'Élan Béarnais revient avec de meilleures intentions et diminue l’écart. Mais Boulazac peut compter de nouveau sur son meneur qui fait un festival à longue distance (42-52, 24e). Les deux formations se rendent les coups. Shoots primés et dunks s’enchaînent sur le parquet, pour le plus grand plaisir du public (54-63, 30e). L’intensité est moindre à l’entame du 4ème quart, et Boulazac continue sur sa lancée (60-73, 35e). Mais Pau-Lacq-Orthez n’a pas dit son dernier mot, et revient à 5 unités à deux minutes du terme (70-75) ! Coup de chaud pour le Boulazac Basket qui peut alors compter sur Dustin Ware et son primé salvateur pour reprendre de l’air et finalement l’emporter (72-82, 40e). Les Périgourdins sont en forme. Ils seront en finale de la Summer League demain !

Élan Béarnais Pau-Lacq-Orthez (Pro A) - Boulazac Basket Dordogne (Pro A) en bref

A Poitiers, Salle St-Eloi, Pau-Lacq-Orthez perd contre Boulazac (72-82).

Arbitrage : MM. Creton, Ait Bari et Melab.

Évolution du score : 14-24, 31-43, 54-63, 72-82.

Les « 5 » et les points :

Pau-Lacq-Orthez : 0. Okobo (13), 1. Dowe (8), 7. Pinero (10), 30. Horton (8), 34. Koffi (17), puis 4. Cavaliere (4), 5. Anderson (6), 21. Bokolo (0), 40. Larribau, 47. Boukichou (6), 88. Daval-Braquet.

Boulazac : 3. Anderson (24), 7. Oniangue (5), 8. Ware (6), 12. Ubel (11), 32. Jackson (10), puis 5. Sanchez (4), 6. Labanere (3), 13. Salmon (5), 24. Gauthier (5), 30. Vargas (9),

Romain Pichon

Publié le 09/09/2017

Partage

Permalien :
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Actualités récentes

Toutes les actualités