Retrouvailles dans un autre monde

Photo :

Après avoir croisé le fer au sommet de l'élite amateur, Limougeauds et Poitevins vont se rencontrer samedi pour la première fois dans le monde professionnel. Et cette fois-ci, c'est le CSP qui se trouve dans la peau du favori.

CSP Limoges - Poitiers Basket 86

Samedi 20 h, à Beaublanc. Arbitres : MM. Adam et Jouenne

Changement de décor. Alors que l'année dernière, le Poitiers Basket 86 et le CSP Limoges bataillaient aux toutes premières places de la N1, le contexte est sensiblement différent cette saison. Avec un recrutement conséquent, Limoges file sur les traces de son glorieux passé. Actuels cinquièmes, les hommes de Frédéric Forté sont pour l'instant bien lancés pour accrocher les play-off. De son côté, le Poitiers Basket 86, champion de France de Nationale 1, a renfilé le costume de Petit Poucet. Pour sa découverte du monde professionnel, le promu poitevin présente pour l'instant un bilan mitigé et se trouve en queue de peloton en compagnie de six autres formations.

C'est donc sur la pointe des pieds que les coéquipiers de Sylvain Maynier s'en vont défier leurs voisins de Haute-Vienne. « Limoges a effectué un recrutement à la hauteur de ses ambitions, souligne Grégory Thiélin. Avec Ragauskas, Dubos, Bucknor et Latimore, même s'il ne joue pas, le CSP a recruté des joueurs très offensifs et dangereux. A mon sens, les Limougeauds devraient compter deux victoires de plus car sur les cassettes que j'ai vues, ils méritaient de gagner à Mulhouse et à Nantes. Le CSP fait partie des grosses équipes. Et comme nous allons l'affronter dans un Beaublanc surchauffé, il va falloir sortir un grand match pour réaliser l'exploit. »

Les Poitevins devront compter sans leur géant croate Ivan Krolo mais pourront s'appuyer sur un Williams qui ne cesse de monter en puissance depuis son arrivée dans le Poitou. Et la victoire acquise samedi dernier contre Mulhouse, après une série de quatre défaites consécutives, a redonné le sourire au collectif. « Cela nous a rassurés dans tous les domaines, mais il ne faut cependant pas que nous restions basés sur ce match, relativise Grégory Thiélin. Nous avons continué de travailler cette semaine pour améliorer la qualité de notre jeu. »

L'entraîneur poitevin a notamment mis l'accent sur la défense, car il va y avoir du travail pour contenir les tireurs d'élite adverse. « Le trio Storozynski, Bucknor et Ragauskas sera difficile à tenir, comme la plupart des autres joueurs, prévient l'entraîneur poitevin. Et il faudra que nous soyons performants sur l'attaque de la défense de zone. » Un sacré challenge en perspective pour créer un petit exploit à Beaublanc. L'année dernière, le PB 86 était passé tout près. Mais il est vrai qu'il s'agissait d'une autre histoire. La prochaine pourrait cependant être tout aussi belle. Avec la victoire en prime.

Poitiers Basket 86

Classement : 16e avec 11 points (3 victoires, 5 défaites).
Dernier match : bat Mulhouse (87-81).
Blessé : Wallace (dos), Krolo (cheville).
L'équipe : 5. Freeman (ailier), 6. Baïkoua (pivot), 7. Thinon (meneur), 8. Maynier (ailier), 9. Rosnet (arrière), 10. Costentin (arrière), 11. Guillard (arrière), 12. Gomez (meneur), 14. Williams (intérieur), 15. Dévéhat (pivot).
Meilleur marqueur : Freeman avec 157 points (19,62 de moyenne).
Prochain match : reçoit Levallois.


Les autres rencontres

Vendredi 20 h : Saint-Quentin (10e) - Châlons (4e), Levallois (12e) - Nantes (7e), Evreux (14e) - Aix-Maurienne (13e), Antibes (11e) - Nanterre (2e).
Samedi 20 h : Quimper (18e) - Brest (3e), Boulazac (6e) - Saint-Etienne (15e), Rouen (9e) - Angers (17e), Mulhouse (5e) - Vichy (1er).

LES SUPPORTERS POITEVINS EN MASSE.- La proximité géographique de Limoges et le prestige du CSP rendent très attractif ce déplacement auprès des nombreux supporters poitevins. Deux cars des Picta'goules partiront du parking du parc des expositions samedi à 16 h (il reste quelques places, entrée au match non-comprise) et de nombreuses voitures individuelles devraient également rallier la préfecture de Haute-Vienne. Comme la saison dernière où le PB 86, alors leader de N1, allait défier son dauphin à Beaublanc, il devrait une nouvelle fois y avoir une belle ambiance dans les tribunes.

Nicolas ALBERT Photo NR, Philippe Nominé

Publié le 17/11/2006

Partage

Permalien :
Facebook Twitter Google+ Pinterest

Actualités récentes

Toutes les actualités