fbpx

ACTUALITES
Rouen vs PB86 : L’œil de Jeffrey

©Tuan Nguyen

Opening night !

ROUEN

V D 

logo pb86 poitiers basket 86
POITIERS

 V –  D   D

Jeffrey Arsham
Bénévole

La ProB reprend ses droits

A la suite de presque deux mois d’entraînement, de plusieurs matchs amicaux, d’une rencontre de Coupe de France et de quatre confrontations de Leaders Cup, ce vendredi Poitiers Basket entre dans le vif du sujet ; c’est le championnat Pro B, « juge de paix » selon Ruddy Nelhomme, qui reprend ses droits. C’est chez l’une des meilleures équipes de la saison dernière que le PB va tenter de bien lancer une campagne qui va durer sept mois.  

Le calendrier 2019-2020

Les nouveautés

Cette campagne présente deux nouveautés majeures qui rendent les prévisions aléatoires : 

  • 1) Seul le vainqueur des play-offs accédera à la Jeep Elite. 
  • 2) Dans le Pro B, les clubs sont censés désormais mettre l’accent sur la formation. 

Selon les nouvelles règles, il n’y aura qu’un seul joueur américain par équipe (ce soir, les meneurs rouennais (Jamar DIGGS) et poitevin (J-J REYNOLDS).

L'adversaire rouennais

En matière de joueurs localement formés, l’ailier Carl PONSAR, 22 ans, entame sa septième saison à Rouen ; l’arrière Benoît INJAI, 22 ans, a également grandi avec le club.  Leur coéquipier polyvalent Emmanuel MONCEAU, 23 ans, est à Rouen depuis 2 ans après avoir joué à Vendée Challans Basket pendant la quasi-totalité de son adolescence… Quant à l’intérieur nigérien Jimmy NWOGBO et Jamar DIGGS, ils étaient déjà en Normandie l’année dernière.

L'équipe rouennaise version 2019-2020.
Earvine Bassoumba a montré de belles choses en Leaders Cup. ©Maeva Parmentier

Parmi les recrues, les Poitevins retrouveront le meneur Samir MEKDAD et l’imposant pivot Jérôme CAZENOBE. Ils vont également faire la connaissance de l’arrière croate Domagoj BOSNJAK, de l’extérieur André SPIGHT et, surtout, de l’intérieur français Earvine BASSOUMBA, 23 ans, qui s’est distingué pendant le premier tour de la Leaders Cup (près de 15 points par match).

Le parcours de rouen en LDC

Ayant remporté 3 matchs sur 4, Rouen s’est qualifié pour les quarts de finale de cette Leaders Cup. Toutes les rencontres ont été décidées dans le money time. Le PB aura peut-être du fil à retordre.