fbpx

ACTUALITES
Antibes vs PB : l’Œil de Jeffrey

©Simon Godet

Le 10 janvier, le PB va jouer ce que Jérôme NAVIER, son nouvel entraîneur, considère sans doute comme le premier de 21 « matchs de coupe » chez les Sharks d’Antibes.

0 è
au classement
ANTIBES

VVV

logo pb86 poitiers basket 86
POITIERS

DD

0 è
au classement
Jeffrey Arsham
Bénévole

L'enjeu du match

Le PB86 va tâcher sur la Côte d’Azur d’inverser une tendance assez lourde. Pendant le mois de décembre il n’a remporté aucune partie, alors qu’Antibes a engrangé quatre victoires consécutives, équilibrant par là son bilan comptable, alors qu’en octobre et novembre, ce club au passé prestigieux, notamment dans les années 1990s avec Micheal Ray Richardson et Laurent Foirest, semblait avoir mal digéré sa relégation en Pro B…

La formation Antiboise.

Aujourd’hui, une bonne dynamique s’est enclenchée, et la formation entraînée par Nikola ANTIC semble se positionner comme candidat sérieux aux play-offs de ce printemps, dont seul le vainqueur accédera à la Jeep Elite.

Le réveil antibois

Lors de chacune des quatre victoires d’Antibes du mois dernier, un joueur différent s’est distingué. 

Dans le match remporté de justesse (82-81) du 6 décembre à Aix Maurienne, cinq joueurs ont dépassé la barre des 10 points, dont le jeune arrière remplaçant Corentin CARNE (18 points). 

Une semaine plus tard, à domicile, Antibes n’a fait qu’une bouchée d’Evreux (102-74), et l’ancien Poitevin Romuald MORENCY a été nommé MVP (24 points, 10/11 aux tirs dont 3 sur 4 à 3 points). 

Le 20 décembre à Denain, les Antibois ont dominé de nouveau (86-73) ; cette fois-ci, le MVP fut l’intérieur expérimenté Fernando RAPOSO (18 points, 8/10 aux tirs).

Et enfin, deux jours après Noël, dans un match peut-être de référence, les Azuréens se sont imposés à Vichy (101-99), et c’est l’extérieur croate Roko-Leni UKIC qui a « cassé la baraque » (28 points, 8/13 aux tirs dont 5/7 à 3 points, 5 rebonds, 10 passes décisives, évaluation globale s’élevant à 38).

Romuald Morency, ancien poitevin.

Il ne faudra pas non plus oublier l’intérieur emblématique Tim BLUE (35 ans, huitième saison à Antibes du « gardien de la flamme »), l’extérieur nigérian Zaid HEARST (bon scoreur), et enfin le nouveau venu Sadio DOUCOURE, qui a terminé fin décembre à la troisième place dans le concours « Jeep Dunk » de l’All Star Game…

En bref, Jérôme Navier et ses joueurs auront fort à faire face à cette formation antiboise en pleine confiance. 

Jeffrey Arsham
Bénévole