fbpx

ACTUALITES
Contre Caen, le PB va-t-il reprendre la marche en avant ? – L’œil de Jeffrey

Après sa première défaite à Mulhouse depuis le 20 novembre, le PB compte bien reprendre sa marche en avant pour rester dans la course à la montée. Contre Caen, les hommes d’Andy Thornton-Jones vont affronter une équipe en mauvaise posture en ce début de seconde phase.

0 è
au classement
POITIERS

 V – D

vs

19/03 • 19h

POITIERS

D – D

0 è
au classement

Après 14 victoires d’affilée et suite à une très bonne première mi-temps face à une excellente équipe de Mulhouse, lors de la deuxième journée de la phase 2 du championnat Poitiers Basket s’est incliné pour la première fois depuis le 20 novembre 2021. Quatre jours plus tard, il incombe à cette équipe d’ouvrir une nouvelle série contre une formation de Caen qui a également mordu la poussière. Ils se sont effondrés lors du quatrième quart temps (73-86) contre des Rochelais qui ne perdent plus et se montrent de plus en plus dangereux à l’approche des play-offs. 

Suite à cette troisième défaite consécutive, les Caennais ont une revanche à prendre en vue de se positionner pour les play-offs (avec 3 victoires et 7 défaites, ils « ferment la marche » dans la poule haute, et ne peuvent pas viser la montée directe). Cela dit, la formation normande est composée de nombreux joueurs référencés, notamment en Pro B, et tout un chacun semble pouvoir apporter sa pierre à l’édifice.

> La fiche équipe de Caen

L'adversaire du soir

Le meneur titulaire, c’est Olivier ROMAIN, 33 ans, qui est passé par Saint Quentin (6 ans) et Chartres (5 ans). Le meneur remplaçant, c’est l’ancien Poitevin Carl ONA EMBO, 32 ans déjà, qui semble légèrement en retrait (18 minutes/match).

L’arrière le plus en vue, c’est Frédéric LOUBAKI, 24 ans, dont le pourcentage de réussite au tir impressionne. II alterne avec Florian THIBEDORE, 32 ans (10 points/match, mais qui n’a pas marqué lors de la défaite contre La Rochelle).

Carl Ona Embo va faire son retour samedi soir à St-Éloi.

Les deux ailiers sont le très expérimenté Franco-Américain Bryson POPE, 32 ans, 7 ans à Caen, et l’Américain pur sucre Kevin BRACY-DAVIS, 27 ans ; tous les deux ont beaucoup souffert contre La Rochelle le 15 mars, là aussi, il y aura une revanche aussi bien individuelle que collective à prendre sur le parquet de Poitiers. 

Dans cette défaite, les intérieurs Noël-Pascal GIDE (29 ans, 15 points) et l’inoxydable Sénégalais Moïse DIAME (35 ans, 17 points) ont surnagé.  Dans la raquette, les Poitevins auront également du fil à retordre avec le Nigérian Martins IGNABU, 25 ans, qui a tiré son épingle du lors du dernier match (12 points et 10 rebonds en 15 minutes de jeu) et sera évidemment à surveiller de très près.

Ce qui ressort de cette brève revue d’effectifs, c’est la valeur individuelle des différents éléments caennais. Quant à la valeur globale de cette équipe, on peut se poser les questions, est-elle égale ou supérieure à la somme des composants ? Réponses à venir lors de matchs à suivre… 

Jeffrey Arsham
Bénévole

Suite au match, le bar d’après-match sera ouvert sur le rond-central avec la diffusion du match du Tournoi des 6 Nations France-Angleterre (21h).