fbpx

ACTUALITES
Désillusion

©Franck Fétis

Après une première mi-temps appliquée, le PB chut face à Souffel.

logo pb86 poitiers basket 86
POITIERS
0
0
SOUFFEL

Pour sa première rencontre de 2020, le PB reçoit l’équipe de Souffelweyersheim, 5e au classement de Pro B. Emmanuel Ubilla, arrivé dans la semaine, va disputer son premier match sous les couleurs poitevines. Privé de Carl OnaEmbo, remplacé par Bryan Pamba, le PB joue un match clé dans la course au maintien.

 

Souffel ouvre le score mais l’implication de tous les joueurs poitevins et leur agressivité physique au rebond fait du bien dès le début du match. Les récupérations de balles pour le PB sont nombreuses et l’entame du match est bonne. Souffel commet des fautes et les poitevins en profitent pour revenir au score, 5-4 pour Poitiers à 3 minutes de jeu. Très efficaces en défense, le PB est aidé par Emanuel Ubilla, entré à la moitié du premier quart temps.

Le panier à 3 points de Tchouaffé à la 7e minute de jeu fait du bien à l’équipe et lui permet de revenir au score, 15-14 pour le PB. Les poitevins semblent en confiance sur les shoots et sont plus efficaces, à l’image de Bathiste Tchouaffé : 100% d’efficacité aux shoots et 3/3 aux 3 points.

Le PB est bien rentré dans son match, le score est serré mais les hôtes de la soirée restent devant. (25-24 pour le PB)

 

Le début du deuxième quart temps plus compliqué pour les Poitevins, les fautes se multiplient et Souffel en profite pour revenir au score. Mais les shoots à 3 points de M’Baye et la bonne implication défensive du PB lui permet de rester solide (33-30 pour le PB à 15 minutes de jeu). Le PB enflamme ce second quart temps et Efe Odigie nous régale avec un superbe dunk. Il reste 2 minutes de jeu, et les lancers francs de Kévin Mendy font repasser le PB devant au score (41-40). Les fautes de Souffel sont nombreuses et les pictaviens restent efficaces aux lancer francs : 5/5 pour Mickaël Var. Les deux équipes sont au coude-à-coude et l’échauffement du public sur les décisions arbitrales témoignent de la tension présente dans cette fin de première mi-temps. (46-48)

 

Le PB se doit de continuer sur sa lancer et d’accrocher l’équipe alsacienne. Mais le troisième quart temps commence mal pour les poitevins qui encaissent 6 points en 2 minute sans en marquer. Le score est alors de 54 à 46 en faveur de Souffel. Le PB réagit en remontant à 4 points de Souffel. Mais c’est le numéro 6 alsacien, Juwan Staten, qui va mettre un premier coup au moral de l’équipe poitevine en inscrivant un panier à 3 points. Il reste 5 minutes dans le quart temps et le score est de 50 à 57 pour les visiteurs. Les alsaciens profitent des erreurs défensives et offensives du PB et prennent le large, emmenés par leur numéro 6. Juwan Staten inscrit 7 points sur le quart temps. Les minutes sont longues pour le PB qui pousse ses possessions au maximum des 24 secondes mais ne les concrétisent pas forcément. L’ardeur des premiers quart temps s’essouffle à l’image de Baptiste Tchouaffé qui rate son dernier lancé franc et laisse Souffel inscrit ses douzièmes points d’écart : 72-60. Le 3ème quart temps est sur le point de se finir sur une nette avance alsacienne, mais Kévin Mendy redonne de l’espoir au PB en inscrivant un panier à 3 points au buzzer.

 

Souffel réagit tout de suite avec son capitaine, Jason Bach qui commence le quart temps avec un panier à trois points. Les possessions se font plus longues pour les deux équipes mais le PB qui ne profite pas de ses opportunités. Malgré les 6 points d’Efe Odigie sur le quart temps, le PB prend l’eau. L’équipe poitevine n’inscrit que 11 points sur le quart temps. Trop peu pour recoller au score avec l’équipe alsacienne, porter par son capitaine et son numéro 95, Vincent Vent, qui inscrivent 5 points chacun. Souffel marque 10 points de plus que le PB sur le quart temps. Le buzzer retentit et le score se fige à 93-74 pour Souffelweyersheim.

Malgré une bonne entame de match et une salle de St-Eloi qui répond présente, le PB n’a pas réussi à entrenir la dynamique. L’équipe poitevine devra attendre la semaine prochaine pour espérer enfin renouer avec la victoire.

 

 

 

 

Lucie Bou / Chiara Mordenti
Étudiantes en école de journalisme