fbpx

ACTUALITES
PB vs Caen | L’œil de Jeffrey

©Solotiana

Le PB accueille Caen dans un match à enjeux multiples.

0 è
au classement
Logo officiel pb86 poitiers basket 86
POITIERS

V – V – VV

CAEN

V –  D  D  V

0 è
au classement

L'enjeu du match

À la suite de quatre victoires consécutives, le PB va tenter de poursuivre la bonne série avec la qualification pour les play-offs désormais en ligne de mire. Il ne prendra pas pour autant à la légère une équipe de Caen à la lutte (avec Aix, Quimper et Denain) pour le maintien en Pro B et qui vient de remporter une victoire retentissante contre Blois (71-54) dans laquelle, selon son entraîneur, Fabrice Courcier, « tout le monde a apporté sa pierre à l’édifice ». De manière plus générale, les rencontres contre les formations mal classées tiennent souvent du match-piège.

L'adversaire du jour

Malgré un départ décevant ayant occasionné un changement d’entraîneur et en dépit de nombreuses blessures ayant conduit à des modifications d’effectif, le « noyau dur » de l’équipe de Caen qui a battu le PB le 1 décembre est toujours là. 

Deux joueurs-clés sont le meneur Jerrold BROOKS, toujours aussi performant dans le money time, et l’intérieur Jordan TOLBERT (18 points, 15 rebonds, évaluation de 30 le 1 décembre…). Les Poitevins se méfieront également du « combo guard » Bryan PAMBA, arrivé en renfort fin février, de l’arrière expérimenté Gaetan CLERC (12 points contre Blois), du polyvalent bulgare Pavel MARINOV (32 ans), de l’ailier Bryson POPE (17 points le 1 décembre) et, enfin, des intérieurs Will HANLEY (autre renfort récent, considéré comme « facilitateur ») et David RAMSEYER (à 32 ans, basketteur aguerri…).

Brooks Jerrold, meneur caennais

Le "money time" de la saison régulière

Dans la NBA après l’All Star Game, quasiment tous les matchs valent cher et sont joués à fond. Il en va de même pour le championnat français Pro B ; à la suite de la coupure « Leaders Cup » et de la « fenêtre internationale », nous sommes entrés dans le « money time », trimestre que le PB a abordé de la meilleure manière, croquant à pleines dents en :

La course aux play-offs est lancée. ©Jordan Bonneau
  • Arrachant une victoire sur le fil à Denain,
  • Remportant des duels d’hommes contre Vichy
  • Menant de main de maître à Rouen.

Trois succès, trois déroulements différents…

Caen en quelques stats

0
Pts par match
0
Pts encaissés
0
Rebonds par match
0
Passes décisives par match

Le duel du match

Ron ANDERSON JR. - Intérieur
0
0
0
0
0
0
Jordan TOLBERT - Intérieur

Au milieu du mois de mars, il semble y avoir trois mini-championnats, dont les enjeux sont :

  • (a) l’accession directe à la Jeep Elite (Nancy, Roanne, Orléans, avec Vichy et Saint-Chamond en outsiders) ;
  • (b) la qualification pour les play-offs (Blois, Nantes, Poitiers, Lille et éventuellement Evreux, voire Paris) ;
  • (c) le maintien (Denain, Quimper, Caen et Aix-Maurienne). Pour l’instant nous faisons abstraction de Rouen et Gries, qui se situent entre (a) et (b), et enfin Chartres, qui pourra difficilement évincer le spectre de la relégation.

Lancement de la campagne d'abonnement 22/23

4 matchs à l'arena inclus