fbpx

ACTUALITES
PB vs Nantes | L’œil de Jeffrey

© Jordan Bonneau

Le match de l’année ?

0 è
au classement
logo pb86 poitiers basket 86
POITIERS

V – DVV

NANTES

 D –  D  V V

0 è
au classement

L'enjeu du match

L’enjeu de ce match est énorme. A huit jours de la fin de la saison régulière, alors que 6 équipes (Roanne, Orléans, Nancy, Vichy, Saint-Chamond et de surprenants Rouennais)  ont « trusté » les premières places du championnat Pro B, 4 formations (Gries : 15 victoires, 11 défaites; Blois : 14v, 12d; le PB : 14v, 12d et Nantes : 13v, 13d) briguent les 3 dernières places qualificatives pour les play-offs d’accession, ce qui fait que l’une des 4 ne se qualifiera pas, mais laquelle ? 

En venant à bout des Nantais, après les avoir battus lors du match aller (89-79), le PB prendrait une petite option en vue d’une éventuelle qualification. Or les Nantais viennent de remporter leurs deux dernières rencontres, ont le vent en poupe, et joueront leur va-tout à Poitiers. Malheur au vaincu !

Les joueurs nantais à surveiller

Suite à la mort tragique de l’arrière nantais, Jermaine Marshall, Sterling GIBBS a été recruté. Il est à la fois attaquant percutant, qui sera aligné contre le Poitevin Kevin HARLEY, joueur de transition, créateur de jeu et (par moments) tireur d’élite. Lors de la victoire de sa formation à Aix le 12 avril, il a marqué 24 points… A la mène, le jeune Dee DAVIS est bon organisateur de jeu et excellent défenseur. 

Quant au combo-guard guadeloupéen Gary CHATHUANT, bientôt 36 ans, les supporters poitevins de longue date se souviendront de ses excellentes prestations à Bourg, de 2007 à 2009, alors que les deux formations se battaient  en vue d’accéder au championnat Pro A, prédécesseur de la Jeep Elite … Last but not least, pas besoin de présenter l’ancien Poitevin Laurence EKPERIGIN, dont la bataille dans la raquette avec Ron ANDERSON Junior ne passera pas inaperçue.

Les dernières sorties de Nantes

Le 5 mars, les joueurs de l’entraîneur Jean-Baptiste LECROSNIER l’ont emporté sur le fil à Lille (74-71). Trois jours plus tard, ils sont venus à bout des promus étonnants de Gries (88-76). Or la semaine suivante, à Roanne, ils ont « bu la tasse » (63-90), avant de s’incliner dans un match important à Blois (80-84) et de s’effondrer de nouveau à Orléans (76-99). Or suite à ces trois défaites consécutives à l’extérieur, les Nantais ont eu le mérite de se ressaisir contre Rouen (73-71, match énorme d’EKPERIGIN) et d’enchaîner à Aix Maurienne (87-78). Vont-ils pouvoir s’extraire du milieu du classement ? Début de réponse le 19 avril, chez leurs « meilleurs ennemis », à Poitiers.  

Nantes en quelques stats

0
Pts par match
0
Pts encaissés
0
Rebonds par match
0
Passes décisives par match

Le duel du match

Kévin HARLEY - Arrière
0
0
0
0
0
0
Sterling GIBBS - Arrière

Petit rappel du match aller

En l’emportant de 10 points à Nantes, le PB a mis fin à une série de déceptions à l’extérieur. Dans un match mené de main de maître, 8 joueurs poitevins ont marqué au moins 8 points. Le capitaine Pierre-Yves GUILLARD a cumulé 12 points et 12 rebonds, et son jeune compère Kevin HARLEY a eu comme « ligne de stat » : 17 points, 7/7 aux lancers francs, 8 rebonds, 7 fautes provoquées.