fbpx

ACTUALITES
St-Chamond vs PB | L’œil de Jeffrey

A la suite de cinq victoires en trois semaines (à Denain, contre Vichy, à Rouen, contre Caen et à Paris), le PB va effectuer son quatrième déplacement du mois, cette fois-ci à Saint-Chamond, avant la réception d’Aix Maurienne prévue pour le 5 avril. Dans l’optique de la qualification pour les play-offs, l’enjeu de chaque match est majeur.

0 è
au classement
ST-CHAMOND

V – V – V – D

logo pb86 poitiers basket 86
POITIERS

 V –  V  V V

0 è
au classement

Revenons en arrière

Le 22 décembre, avant le match aller, nous écrivions : « Avec 3 victoires et 7 défaites, le PB se trouve au pied du mur, alors qu’avec une masse salariale quasiment identique, Saint-Chamond réussit formidablement bien son début de saison (7 victoires, 3 défaites) ». 

À la mi-temps : « Au début, très en réussite à 3 points, les visiteurs se détachèrent (14-25). Or dans le deuxième quart-temps, les remplaçants poitevins parvinrent à renverser le cours du match (40-31) ». 

Et après ? « Dès la reprise, avec un HARLEY percutant à souhait, les Poitevins ont consolidé leur avantage (54-41). Et chaque fois que Saint-Chamond devenait menaçant (63-56, à 10 minutes de la fin), les locaux répondaient ; quelle pluie de tirs à 3 points de Warren NILES (73-62) ! 

Malgré de nombreuses fautes sifflées, les Poitevins ont bel et bien triomphé (89-77) ». Les performances des extérieurs (l’éphémère Brandon BROWN, 19 points ; THINON, 16 ; HARLEY, 17 ; NILES, 19) s’étaient avérées salvatrices.

L'adversaire du soir

Parlons maintenant de l’équipe de Saint-Chamond, dont plusieurs joueurs se sont engagés au club bien au-delà de l’exercice actuel. L’effectif est donc quasiment le même qu’au mois de décembre. À l’extérieur, il y a le jeune Matteo LEGAT, les trentenaires Mathieu GUICHARD et Jonathan HOYAUX, ainsi que la recrue tunisienne Omar ABADA. 

Comme swingman(arrière-ailier), on retrouve le très prometteur Lucas HERGOTT, épaulé par l’Américain expérimenté Malik COOKE. 

Quant aux big men (intérieurs), citons l’inusable Jean-Stéphane RINNA (35 ans), le rebondeur prolifique tunisien Makram BEN ROMDHANE et, last but not least, le coriace Cubain Grismay PAUMIER. 

Conclusion ? Sans véritable vedette, la formation de Saint-Chamond est doublée à tous les postes, et le brassage de jeunes pousses et vieux briscards semble avoir porté ses fruits (15 victoires, 8 défaites).

L’équipe de St-Chamond

Grismay PAUMIER à la lutte avec Kévin MENDY - ©SOLOTIANA

Le saviez-vous ?

0
Matchs serrés

Saint-Chamond est le grand spécialiste des matchs à couteaux tirés ; seules 5 de ses 23 rencontres de championnat se sont soldées par une victoire ou défaite de plus de 12 points.

Tous les matchs de St-Chamond

0
Victoires

Avant de s’ncliner en double prolongation le 22 mars contre Vichy, et ce nonobstant les 19 points, 8 rebonds et 6 passes décisives de Lucas HERGOTT, 21 ans, Saint-Chamond avait remporté ses 4 premiers matchs du mois de mars (dont, à l’instar du PB, 3 à l’extérieur): à Quimper, contre Denain, à Aix Maurienne et à Lille. 

Et chaque fois, il y avait un Most Valuable Player (joueur le plus utile) différent : d’abord HOYAUX, puis GUICHARD, ensuite BEN ROMDHANE et enfin, à Lille, l’ensemble de l’équipe.

St-chamond en quelques stats

0
Pts par match
0
Pts encaissés
0
Rebonds par match
0
Passes décisives par match

Le duel du match

Makram Ben ROMDHANE - Intérieur
0
0
0
0
0
0
Ron ANDERSON Jr. - Intérieur

Duel d’intérieurs ! Ron Anderson Jr. retrouve son ancienne équipe de St-Chamond et va devoir affronter un des meilleurs intérieurs du championnat, Makram Ben Romdhane. Ce combat fera des étincelles.