fbpx

ACTUALITES
Vichy vs PB : L’œil de Jeffrey

©Laurent Peigue

Vendredi 29 novembre à 20h00, c’est à Vichy que les joueurs de Poitiers Basket vont tenter de remporter une première victoire à l’extérieur, six jours après avoir perdu sur le fil contre une excellente formation de Blois.

0 è
au classement
VICHY

DD – D 

logo pb86 poitiers basket 86
POITIERS

D – D – D 

0 è
au classement
Jeffrey Arsham
Bénévole

Vendredi 29 novembre à 20h00, c’est à Vichy que les joueurs de Poitiers Basket vont tenter de remporter une première victoire à l’extérieur, six jours après avoir perdu sur le fil contre une excellente formation de Blois.  

Amère défaite dans laquelle nous avons tout de même vibré au fur et à mesure que, suite à une entame manquée, les joueurs poitevins ont su remonter la pente en se jetant sur des ballons comme des morts de faim, de sorte à renverser le cours du match avant de céder le pas dans les ultimes instants. Une prestation globale de bon augure, malgré le résultat décevant…

Un déplacement périlleux

Le voyage à Vichy n’aura rien d’une partie de plaisir. Suite à un très bon début de championnat (4 victoires, une défaite), les joueurs entraînés par Guillaume VIZADE se sont inclinés contre Saint-Chamond (83-92, après avoir concédé la bagatelle de 32 points dans le troisième quart temps) et à Fos-sur-Mer (67-76) ; lors de la réception de Poitiers, ils auront sans doute à cœur de se racheter, d’autant plus qu’à l’issue de l’avant-dernière défaite, le capitaine emblématique Charles-Henri BRONCHARD a vertement critiqué les attitudes et les façons de courir des uns et des autres, « comme un poulet sans tête ».

À l'image de Rosenfel, Vichy voudra se rattraper !

Pour tout dire, la véritable valeur de l’équipe de Vichy-Clermont Ferrand reste à déterminer. La quasi-totalité de ses sept rencontres en championnat ont été accrochées ; il n’y a pas eu de marge de victoire (ou de défaite) supérieure à 9 points

La formation Vichyssoise

Il s’agit d’une formation cornaquée par des joueurs de grande expérience. Citons les extérieurs David DENAVE, 34 ans et le Nigérian Mike EFEVBERHA, 35 ans, joker médical de l’Espagnol Marcos SUKA-UMU, 34 ans (indisponible jusqu’à la fin de l’année civile). Dans la raquette, C-H BRONCHARD a 37 ans, et son compère Mohamed KONE, né 2 mois avant la première victoire présidentielle de François Mitterrand, est encore plus âgé… Or la génération suivante n’est pas pour autant aux abonnés absents, et les Poitevins surveilleront de près l’excellent rebondeur nigérien Serge MOURTALA, 20 ans. Quant à l’ailier américain Pendarvis WILLIAMS, 28 ans, son bon rendement (près de 15 points par match) ne passera pas non plus inaperçu…

Somme toute, un vrai challenge !

Jeffrey Arsham
Bénévole