fbpx

ACTUALITES
Blois vs PB | L’œil de Jeffrey

©Franck Fétis

Quel enjeu !

0 è
au classement
BLOIS

VDV – D

logo pb86 poitiers basket 86
POITIERS

 V –  D  D  V

0 è
au classement
Jeffrey Arsham
Bénévole

L'enjeu du match

A 4 journées de la fin de la saison régulière, les deux formations affichent le même nombre de victoires (16) et de défaites (14).

Ayant remporté le 15 janvier le match aller (71-63), les Blésois possèdent actuellement un avantage de 8 points en terme de point average particulier. Au terme du match du 7 mai, sans tenir compte des résultats des autres rencontres de la soirée, plusieurs cas de figure pourraient se présenter : 

  1. Blois l’emporte, aura une victoire de plus que le PB, et conservera bien évidemment un point average favorable ; 
  2. Le PB l’emporte de 1 à 7 points et « double » Blois au classement, mais Blois conserve son point average ; 
  3. Le PB l’emporte d’au moins 9 points, « double » Blois au classement et, un bonheur n’arrivant jamais seul, s’empare du dit point average ; 
  4. Le PB l’emporte de 8 points ; en cas d’égalité au classement à l’issue de la dernière journée du championnat, et sans tenir compte d’une possible égalité à 3 ou même à 4 (PB, Blois, Gries et Nantes), les 2 équipes seront départagées par un règlement de la LNB bien précis.*

Le contexte global

Quatre clubs se disputent les trois dernières places qualificatives aux play-offs : 

  • Gries (17 victoires, 13 défaites) ;
  • Blois (16v, 14d) ;
  • Poitiers (16v, 14d) ;
  • Nantes (15v, 15d). 

> Le classement complet de ProB

Si le club de Gries occupe la « pole position », il ne dispose d’aucune marge de manœuvre, devant jouer contre Roanne, à Nancy, contre Paris et à Poitiers. 

Quant à Nantes, il bénéficie d’un calendrier a priori moins défavorable, devant jouer contre Evreux, à Paris, contre Saint-Chamond et à Denain…

Et Blois ? Contre Poitiers (voir ci-dessus), à Roanne, contre Chartres et à Nancy. 

Last but not least, après le match à Blois, le PB accueillera Orléans, ira à Quimper et enfin, lors de l’ultime journée du championnat, accueillera Gries, qui dispose actuellement d’un point average particulier favorable (+7), dans un match qui pourrait s’avérer décisif.  

A noter : Quimper est désormais quasiment assuré de se maintenir, et pourra désormais jouer « libéré », sans l’obligation de vaincre sous peine de relégation.

L'équipe blésoise

Les deux joueurs les plus en vue lors des derniers matchs ont été les intérieurs Tyren JOHNSON, américain et Omari GUDUL, congolais. Les Poitevins se méfieront également des extérieurs Charly PONTENS et Benjamin MONCLAR, sans oublier le polyvalent Charles-Noë ABOUO. 

 

JOHNSON Tyren et les siens n'ont pas réussi à se défaire du piège rouennais vendredi dernier. ©Maeva Parmentier

Par contre, ils ne verront pas le massif pivot Joe BURTON, dont le joker médical s’appelle Michael CRAION, qui a été non seulement coéquipier (teammate), mais également colocataire (roommate) de Warren NILES à l’université d’Oral Roberts (Tulsa, Oklahoma). 

> La fiche équipe de Blois 

Blois en quelques stats

0
Pts par match
0
Pts encaissés
0
Rebonds par match
0
Passes décisives par match

Le match aller

La défaite décevante de Poitiers (63-71) était attribuable en majeure partie à sa grande maladresse (34% de réussite aux tirs) et à la cohésion globale des visiteurs. A notre avis, le meilleur joueur, ce soir-là, était Omari GUDUL (14 points, 6 rebonds).

  1. en fonction du plus grand nombre de points marqués dans les rencontres entre ces deux équipes ;
  2. si Poitiers l’emporte de 71 à 63, en fonction de la plus grande différence de points sur l’ensemble des rencontres du groupe (actuellement, le PB est à +42, et Blois à … -73)
  3. En fonction du plus grand nombre de points sur l’ensemble des rencontres du groupe (actuellement, le PB « mène » Blois de 2397 à 2289). 
  4. Si ces critères ne suffisent pas à départager les deux clubs, il y aura tirage au sort…